Les légumes, fruits et autres végétaux de nos cuisines : pour nos lapins ?

Les précautions à prendre

Si vous venez juste d’acquérir votre lapin et que vous ne savez pas s’il a déjà mangé des aliments frais, ne lui en donnez pas, attendez un bon mois avant de commencer à lui en donner.
Ce principe est d’autant plus vrai si votre lapin a été acheté en animalerie, n’a jamais mangé de verdure, ou a moins de 3 mois.
Par sécurité, il est parfois même recommandé d’attendre les 5-6 mois du lapin avant de commencer à lui donner de la verdure.

N’oubliez pas que tous les aliments doivent être donnés lavés, frottés ou épluchés, égouttés voire essuyés, et à température ambiante (sortez-les du frigo environ une heure avant de les donner).
Retirez également les noyaux, pépins et les peaux non comestibles. La peau (lorsqu’elle est comestible) est souvent la plus riche en minéraux et vitamines. Laissez-la si l’aliment n’a pas été traité. Tous les noyaux, feuilles, tiges et branches des arbres fruitiers à noyaux sont toxiques, enlevez-les donc systématiquement.

N’en donnez pas trop d’un coup, le lapin non habitué risque d’attraper mal au ventre et des coliques, et le lapin habitué y est également exposé. Par ailleurs, si le lapin en laisse, il faudra les jeter.

Ne laissez pas l’aliment s’abimer, retirez le au bout de quelques heures avant qu’il ne se flétrisse ou commence à pourrir (et bien sûr ne donnez pas un aliment abimé).

Si vous constatez qu’un aliment (donné en quantité raisonnable) donne de la diarrhée ou des crottes molles (genre bouse) à votre lapin, ne lui en donnez plus. Tous les lapins ne sont pas égaux face à l’alimentation fraiche et le votre est peut être plus sensible que d’autres face à cet aliment.

Faites attention à la provenance. Choisissez de préférence des aliments n’ayant pas reçu de traitements et sinon lavez les d’autant plus consciencieusement ou épluchez-les. Si vous ramassez vos aliments dans la nature, ne coupez pas les herbes des bords de route ouvertes à la circulation automobile et assurez vous qu’elle n’a pas été traitée avec un herbicide ou autre produit chimique qui serait fatal à votre lapin. Ne ramassez pas non plus les herbes des jardins publics, des chiens ou chats peuvent y faire leurs besoins et vous risquez de ramener des parasites intestinaux à votre lapin, ce qui le tuerait en deux semaines.
Pour être sûr de la provenance, le mieux est encore de faire pousser vous même vos herbes. Cela est possible dans un jardin mais aussi en appartement (lire l’article Faire pousser de l’herbe à son lapin).

Une fois votre lapin habitué, il est bon de lui donner tous les jours des légumes ou aromates (les fruits doivent être plutôt considérés comme une friandise et donnés en très petite quantité, de l’ordre de la cuillère à soupe si le lapin n’est pas gras). N’oubliez pas que le lapin est gourmand et favorisera toujours les aliments sucrés, au détriment de sa santé. C’est donc à vous de lui donner les bons aliments.

Comptez une grande tasse de verdure pour un lapin de 2 kilos et trois variétés différentes par jour. Cette diversité permettra d’apporter différents minéraux et vitamines car tous les aliments ne contiennent pas la même chose.
Il faut donner un aliment qui apporte de la vitamine A chaque jour.

Cet article classe les trois catégories d’aliments qui peuvent se trouver dans notre cuisine (fruits, légumes, aromates et quelques herbes du jardin) en trois niveaux (bons, oui mais…, et mauvais).

L’article est en cours de rédaction et les listes ne sont pas exhaustives. Si un aliment ne figure pas dans les listes et que vous ne savez pas s’il est bon, ne le donnez pas. Si vous connaissez d’autres végétaux « de cuisine » (bons ou mauvais) ou constatez une erreur (justifiée), envoyez un mail à l’auteur de l’article.

Les bons aliments

Attention, bon ne veut pas dire à donner sans précaution et modération. Respectez les règles citées en début d’article.

Les légumes

Nom du légume avec lien vers la fiche Wikipédia (W) ou Aprifel (A) et principaux apports :
Asperge (A) Fibres. Vitamine A, C et E. Magnésium, fer. Action diurétique.
Bette/Blette/Poirée (A) Fibres. Vitamine C. Potassium, calcium, magnésium, fer.
Cardon (W) Fibres. Potassium, calcium.
Carottes (feuilles) (W) Calcium, fer, vitamines A, B1, B2, B6 et C.
Céleri branche (W) Fibres longues. Vitamine A, B et C.
Céleri rave (A) : Fibres. Potassium, sodium (donc avec modération tout de même).
Concombre (A) Potassium. Action diurétique. Désaltérant. Parfois difficile à digérer (enlever la peau et les pépins).
Courgette (A) Fibres. Vitamine B1, B9. Magnésium, potassium. Aide à la digestion (la choisir très jeune).
Cresson (A) Fibres. Vitamine A, B9, C, E. Calcium, fer, magnésium.
Endive/Chicon (A) Fibres. Vitamine B9, C. Sélénium, potassium.
Fenouil (A) Fibres. Vitamine B9, C, E. Magnésium, potassium, calcium.
Mâche (W) Non connu.
Moutarde (feuilles) (W) Non connu.
Petits pois (cosse) (W) Non connu.
Radis (feuilles) (W) Non connu.
Roquette (W) Non connu.
Tomate (parties rouges) (voir fruits)
Topinambour (A) Fibres. Potassium, phosphore. Attention toutefois à son léger effet laxatif, et aux ballonnements et aux gênes intestinales s’il est consommé en grande quantité ou en cas de système digestif fragile.

Les fruits

Tous les fruits à noyau doivent être donnés sans noyau, sans feuilles, sans tige/branche.
Une mention figure lorsque vous pouvez donner les feuilles.
Tous les fruits à pépins doivent être donnés sans leurs pépins et sans leur tige.
Enlevez les peaux non comestibles ou celles des fruits traités.

N’oubliez pas que les fruits sont plus sucrés et donc caloriques que les légumes et doivent donc être donnés avec modération.

Nom du fruit avec lien vers la fiche Aprifel et principaux apports :

Abricot Fibres. Vitamine A. Potassium, fer, cuivre, magnésium.
Ananas Fibres. Vitamine B1, B2, B9, C. Potassium. Broméline qui aide à digérer (cf. article).
Citron Vitamine C. Calcium, fer.
Clémentine Fibres. Vitamine C. Calcium, magnésium, fer. Facile à digérer.
Fraise (avec feuilles) Vitamine C. Magnésium, calcium, fer.
Framboise (avec feuilles) Fibres. Vitamine C. Magnésium, calcium, fer. Accélère le transit mais grains irritants.
Melon Fibres. Vitamine A, C. Potassium. Favorise un bon transit intestinal.
Mûre (avec feuilles) Fibres. Vitamine C, E. Potassium, magnésium. Rôles protecteurs variés pour l’organisme.
Myrtille Fibres. Vitamine C, E, P.
Orange Vitamine C.
Papaye Fibres. Vitamine A, C. Potassium, calcium.
Pastèque
Vitamine B1, B6, C.
Pêche/Nectarine/Brugnon Vitamine A, C. Potassium, magnésium, phosphore, fer. Facile à digérer.
Poire Fibres. Nombreux minéraux et vitamines. Accélère le transit intestinal.
Pomelo Vitamine C. Potassium, calcium, magnésium.
Pomme Fibres. Potassium. Action diurétique. Régule le transit, lutte contre la diarrhée et la paresse intestinale.
Prune Fibres. Vitamines B. Potassium, fer, magnésium. Favorise l’élimination rénale et le bon fonctionnement des intestins.
Tomate (parties rouges) Vitamine B9, C, E. Calcium, magnésium, fer, zinc.

Les autres

Vous pouvez assez facilement faire pousser vos propres herbes aromatiques ou « herbes », en intérieur ou sur un balcon, pour pas très cher et sans traitement ou engrais.
Un article « bricolage » du site NosLapins.fr vous explique la méthode : Lien vers l’article.

Nom du végétal avec lien vers la fiche Wikipédia (W) ou Aprifel (A)

Aneth (W)
Basilic (W)
Cerfeuil (W)
Coriandre (W)
Cumin (W)
Marjolaine (W)
Menthe (W)
Persil (frisé ou plat) (A)
Pissenlit (A) : riche en calcium, potassium, vitamine A, B3, B9, C et E.
Pourpier (A)
Sariette (W)
Sauge (W)
Thym (W)

Avec précaution

Les légumes

Nom du légume et raison de la prudence, avec lien vers la fiche Wikipédia (W) ou Aprifel (A)

Artichaut (A) : Assez riche en glucides (donc énergétique)
Betteraves (feuilles) (W).
Brocoli (A) : Voir choux. Riche en vitamine C.
Carotte (A) : Riche en glucide (donc énergétique).
Choux : Ballonnements, anémie, toxique en grande quantité ou donné de façon régulière. Favorise le goître chez le lapin, c’est à dire l’augmentation de volume, souvent visible, de la glande thyroïde. Les choux contiennent des molécules causant des anémies. Dangereux si ingérés de façon régulière ou en grande quantité.
Epinard (A) : Riche en acide oxalique (favorisant la formation de calculs rénaux). Riche en vitamine B9.
Maïs doux (A) : Riche en glucide (donc énergétique).
Petits pois (A) : Riche en glucide et protéines (donc énergétique).
Salade : Il faut se méfier au moins de la laitue et de celles qui ont la base de la « tige » avec des gouttelettes blanches, signe de la présence d’un latex mauvais pour nos lapins (cf. Laitue dans les aliments à proscrire).
En donner un peu ce n’est pas trop grave, quoique la salade favorise aussi la diarrhée, mais en donner « quelques feuilles » cela commence à représenter une quantité énorme (rapportée à la taille du lapin) et peut donc devenir dangereux pour lui.

Les fruits

Ces fruits sont très caloriques, en glucides (sucre) ou lipides (gras). Ils apportent plus de 65 KCal/100gr alors que la plupart des légumes (sauf ceux cités dans la catégorie « avec précautions » comme trop énergétiques) en apportent moins de 25 KCal/100gr.
Nom du fruit avec lien vers la fiche Aprifel :
Abricot sec : Très calorique (27 KCal/10gr).
Banane : Très calorique (9 KCal/10gr).
Cerise : Très calorique (7 KCal/10gr).
Noisette : Très calorique (38 KCal/10gr).
Noix : Très calorique (52 KCal/10gr).
Noix de coco (fraîche) : Très calorique (35 KCal/10gr). Riche en lipides.
Raisin : Très calorique (7 KCal/10gr).
Raisin sec : Très calorique (28 KCal/10gr).

Les autres

Nom du végétal avec lien vers la fiche Wikipédia (W) ou Aprifel (A)

Ciboulette (W) : de la famille de l’ail, donc toxique (faiblement)
Luzerne (fraîche ou séchée) : Riche en protéines, très riche en calcium (favorise les calculs rénaux).
Oseille (A) : Riche acide oxalique (favorise la formation de calculs rénaux).
Sauge (W) : Accélère le rythme cardiaque.
Trèfles : Fermente facilement, causant des ballonnements et troubles gastriques.

Les interdits

Les légumes

Patate douce

Pomme de terre (spécialement les parties germées, les épluchures ou les parties vertes) :
Gastro-entérite, inflammation de l’estomac et des intestins, embarras gastriques, pouls faible, mort subite possible.

Tomate (toutes les parties vertes du fruit ou de la feuille) :
Contient (entre autre) de la solanine. Cause des diarrhées, une détresse respiratoire, de l’abattement, une augmentation du diamètre de la pupille.

Haricot :
Refus de s’alimenter, diarrhée, inflammation de l’estomac et des intestins, crampes.

Laitue :
Contient une substance lactucarium qui a un effet similaire à l’opium, qui a des propriétés sédatives et analgésiques.
La laitue sauvage en contient beaucoup plus que les laitues cultivées, mais il faut se méfier au moins de la laitue et de celles qui ont la base de la « tige » avec des gouttelettes blanches, signe de la présence de ce latex.
En donner un peu n’est pas trop grave, quoiqu’elle favorise aussi la diarrhée, mais en donner « quelques feuilles » cela commence à représenter une quantité énorme (rapportée à la taille du lapin) et peut donc devenir dangereux pour lui.

Rhubarbe (feuilles, tiges et racines) :
Contient de l’oxalate de calcium causant des diarrhées (et des calculs rénaux)

Les fruits

Pépins de pomme et poire

Noyaux de fruits (ainsi que les feuilles et tiges de ces arbres : abricotier, cerisier, pêcher, prunier, etc.)

Fèves de café ou cacao (donc café et chocolat)

Avocat : Toute la plante est très toxique

Noix (partie verte du brou)

Les autres

Ail (toute la plante) :
Salivation, problèmes de coordination, dilatation des pupilles, mouvements rythmiques des yeux, refroidissement.

Echalote (toute la plante) :
Diarrhée, désordre dans la coordination des membres, hémoglobine (colorant rouge) dans les urines, anémie (mauvaise oxygénation du sang).

Moutarde (graines)

Oignon (toute la plante) :
Diarrhée, désordre dans la coordination des membres, hémoglobine (colorant rouge) dans les urines, anémie (mauvaise oxygénation du sang).

Les aliments aux propriétés non connues pour le lapin

Aubergine
Cassis
Coing
Champignons
Figue
Navet
Pâtisson
Poireau
Poivron
Potiron
Radis (racine)
Salsifis

Fruit de la passion (A)
Goyave (A)
Groseille (A)
Kiwi (A)
Mangue (A)

(si vous savez des choses dessus, merci d’en informer l’auteur de l’article)

Sources

L’article est une compilation de diverses sources, pas toujours d’accord entre elles, appliquant le principe de sécurité (dans le doute l’aliment est classé comme avec précaution ou interdit) et donnant dans la mesure du possible une raison à cette précaution.

www.adoptarabbit.org

www.rabbit.org

www.apsana.info/intoxications/plantestoxiques.htm