Le tatouage des lapins

Pourquoi mon lapin est tatoué ?

Les lapins présentés à des expositions officielles de lapins de race pour être jugés doivent tous être tatoués. Ils portent tous un tatouage dans chaque oreille, qui suit une codification nationale bien précise (décrite plus bas).

Le tatouage ne garantit pas la race et le sujet parfait. Les lapins présentés en exposition sont tous tatoués, mais tous ne remportent pas un prix ou un total de points suffisant pour ne pas être disqualifiés.

Cela est d’autant plus vrai qu’il existe également des lapins avec des « faux » tatouages, qui ne suivent pas le modèle décrit ci-dessous. Cela peut être le cas pour des lapins venant d’animalerie, tatoués chez les grossistes pour identifier les lots, ou plus rarement par des éleveurs étrangers.

Le tatouage est réalisé avec une pince à tatouer, par perforation de l’oreille par des petites aiguilles. Les trous sont ensuite recouverts d’encre. Les couleurs autorisées sont le noir, le bleu ou le vert. L’encre est bien répartie lors de la réalisation du tatouage, pour bien imprégner la peau. Elle est donc présente des deux côtés de l’oreille. La couleur partira sur la peau pour finalement ne rester que dans les trous.

A quoi sert le tatouage ?

Le tatouage du lapin n’a rien d’obligatoire.
Il n’est pas comme le tatouage des chiens et des chats. Il ne sert pas à identifier l’animal pour retrouver ses maitres et n’est pas rendu obligatoire par la loi.

Le tatouage sert surtout aux éleveurs. C’est la carte d’identité de l’animal, qui permet de ne pas le confondre avec un autre.
Le tatouage identifie l’animal pour les expositions. Il permet de suivre les performances d’un sujet, d’accéder à des renseignements tels que la filiation du sujet (parents et portées) et l’origine de l’animal (éleveur), qui sont transcrits sur un carnet d’élevage dans chaque association. C’est l’éleveur qui fait le tatouage, lui même ou par l’intermédiaire d’un club d’éleveurs.

Ce tatouage est repris par l’union départementale et transmis au bureau des ressources génétiques de l’Inra. Ceci permet de suivre l’évolution des différentes races mais également de dénombrer les éleveurs de lapins en France.

Le tatouage de l’oreille gauche

Voici les règles du modèle français : le tatouage se compose le plus souvent de 2 chiffres, une lettre et un chiffre.
– les deux chiffres* correspondent au mois de naissance ;
– la lettre correspond au pays d’origine (F, pour France) ;
– le dernier chiffre* correspond à l’année (ex : 5 pour 1995 ou 2005).

Un lapin tatoué 02F2 est un lapin né en France en février 2012 (ou 2002, mais les lapins d’exposition sont assez jeunes, ils n’ont pas 10 ans).

oreille gauche

Août 2007 – France

* Il n’y a parfois qu’un seul chiffre pour le mois. Cela est accepté pour les mois de mars (3) à septembre (9). Janvier et février doivent avoir un 0 devant le chiffre pour éviter de tricher en rajoutant un 1 devant (et donc changer le mois de naissance).
A l’inverse, il y a parfois deux chiffres pour l’année.

Le tatouage de l’oreille droite

On y trouve la série et le numéro d’ordre du certificat d’identification du lapin, délivré par la FFC.
Parfois, dans les départements de l’Est, ce numéro correspond aux lettres codées du nom du club d’élevage auquel appartient l’éleveur et à un numéro d’ordre du registre (exemple : 086 pour le 86e lapin tatoué par le club durant l’année).
oreille droite

H530

oreille droite

SN671