Protéger le lapin de la chaleur

Reconnaitre un lapin qui a chaud

Le lapin est un peu comme l’homme, il est bien à 19-20°C, au dessus il commence à avoir trop chaud, surtout que lui ne peut pas enlever son pull (il peut juste troquer son pull-poil d’hiver contre un d’été).
Si vous avez un lapin au poil long, faites lui une coupe d’été, il aura moins chaud.

Au delà de 25°C, le lapin commence à être mal. Il bouge moins, mange moins (à chaque prise et au total, pouvant même ne plus manger du tout), boit plus (moins souvent mais plus à chaque prise), respire plus vite, s’étale, a les oreilles chaudes.
Quand vous voyez le thermomètre grimper et avant que votre lapin ne commence à montrer un de ces signes, il faut agir. La chaleur peut le tuer.
Si votre lapin présente plusieurs de ces symptômes, parfois associés avec des bavements, des pertes d’équilibre ou de coordination des mouvements, voire une absence de réaction, humidifiez-le et enroulez-le dans une serviette humide, et allez au plus vite consulter un vétérinaire, il peut souffrir d’un coup de chaleur (mortel si on ne fait rien rapidement).

Les choses à ne surtout pas faire

Vous avez le droit de faire tourner un ventilateur, mais ne le braquez pas sur la cage de votre lapin. Faites le tourner pour vous et laissez votre lapin décider lui même s’il a envie d’être dans ce courant d’air ou non.
Sachez aussi que le ventilateur ne refroidit pas l’air, il le réchauffe même (le moteur chauffe), il ne fait que brasser l’air, donnant une impression de fraicheur mais sans abaisser la température, alors ne le faites pas tourner en votre absence.

Ne lui donnez pas d’eau froide ou gelée. Cela peut lui créer de gros problèmes de digestion.

Ne le baignez/douchez qu’en cas d’urgence, si le lapin montre des signes de mal être (coup de chaleur) et a une température rectale élevée (40°C ou plus). Contentez-vous de le mouiller légèrement, sur les oreilles (pas dedans), si son cas n’est pas inquiétant. Un lapin mouillé peut tomber malade, même s’il fait chaud.

Trouver une pièce fraîche (ou rafraîchir une pièce)

La première chose à faire est d’essayer de le mettre dans la pièce la plus fraiche (autour de 20°C c’est parfait). Une pièce carrelée ou en pierre est aussi plus agréable qu’une pièce en parquet ou moquette, si le lapin peut s’étaler par terre. Aménagez lui un coin de sortie pour qu’il puisse s’y étaler.
Si vous avez un sous-sol, c’est souvent l’endroit le plus frais.

Pour garder la fraîcheur (aussi bien dans la pièce du lapin que partout ailleurs), fermez les volets et les fenêtres la journée et aérez la nuit (s’il fait frais). Avec un thermomètre intérieur/extérieur vous pouvez vérifier la température et n’aérer qu’une fois l’extérieur plus frais que l’intérieur (sinon vous allez faire rentrer la chaleur).

Pour tenter d’abaisser la température d’une pièce, vous pouvez y mettre du linge à sécher (ou mouiller des serviettes et les étendre). En séchant elles humidifient l’air (souvent bien trop sec) et abaissent un peu la température. Vous pouvez aussi utiliser votre ventilateur en le faisant soufflez sur un linge humide ou une assiette d’eau, il rafraîchira l’atmosphère.

Si vous n’arrivez pas à garder la fraicheur (pas évident en appartement mal isolé), il va falloir utiliser d’autres méthodes pour rafraîchir votre lapin.

Lui donner beaucoup d’eau

Il est indispensable que le lapin s’hydrate, surtout en été. Plus il fait chaud, plus le lapin boit. Il peut boire moitié plus à 30°C qu’à 18°C.
Il faut donc veiller à ce qu’il ait assez d’eau pour la journée (au moins un biberon de 250 ml) et la renouveler matin et soir.

Attention : Il faut toujours donner l’eau à température ambiante, jamais de l’eau froide (sortant du réfrigérateur). Une eau trop froide peut paralyser le tube digestif et causer des maladies digestives (entérite notamment).
Nettoyez plus souvent le biberon à fond. Les bactéries, le tartre et les algues s’y développent plus quand l’eau chauffe.

Lui donner plus de verdure

Comme vous, il préfèrera manger frais que sec.
Habituez-le doucement à la verdure en augmentant les doses très progressivement (une rondelle de carotte en plus par jour si elle ne cause pas de troubles, pas la carotte entière d’un coup). Variez aussi ses plaisirs (toujours progressivement) en lui donnant plusieurs légumes (introduction d’un seul nouveau à la fois).
Evitez les légumes sortant tout juste du réfrigérateur, attendez une petite heure qu’ils se réchauffent à l’air ambiant avant de les donner. Lavez-les, frottez-les ou au besoin épluchez-les avant de les donner.
Réduisez aussi sa quantité de granulés (qui est peut être déjà trop élevée). (Lire l’article « Quels granulés pour mon lapin ? ») Un petit régime peut aussi lui être bénéfique (s’il en a besoin).

Ne pas mettre trop de litière

Peut-être avez vous déjà remarqué que votre lapin enlève toute la litière pour se coucher sur le plastique de son bac. Outre le fait qu’il n’aime pas se retrouver plein de litière, c’est aussi parce que le plastique est plus frais que la litière (qui garde la chaleur évacuée), surtout si la cage est posée sur le carrelage.
Aidez-le en mettant moins de litière ou en mettant un petit bac à litière dans sa cage et en laissant le reste vide.

Les ustensiles fraîcheur

Si la pièce n’est pas froide, vous pouvez rendre sa cage plus fraîche. Pour faire venir la fraîcheur à lui, plusieurs solutions :

– lui mettre du carrelage :
Posez quelques carreaux de carrelage dans sa cage, sur une surface bien plate pour éviter qu’ils ne se cassent et en plaçant au besoin une serviette humide dessous pour aplanir le sol). Vous pouvez les avoir placés au réfrigérateur ou les avoir trempés dans l’eau, ils rafraichiront plus.

– lui mettre des blocs de glace
Utilisez vos bouteilles plastiques ou pains de glace que vous aurez mis au congélateur. Attention toutefois à ce que le lapin garde ses distances avec. S’il se couche contre, il risque un choc thermique ou une paralysie du système digestif. Par sécurité, placez ces objets à l’extérieur de la cage ou à l’intérieur mais pas au sol : accrochés aux barreaux, sous la cage (attention à la stabilité), contre le plastique ou au dessus de la cage. Vous pouvez aussi les enrouler dans un linge, mais faites attention à ce que votre lapin ne le grignote pas.

– lui mettre une serviette humide sur la cage
Une serviette humide rend l’air plus agréable, plus humide, et rafraichit un peu en séchant. Mettez-en une sur la cage de votre lapin (en plus de celles dans la pièce). Attention à ce qu’il ne tire pas dessus et ne mange pas la serviette, cela pourrait lui causer des problèmes digestifs.

– lui mettre une récipient d’eau
Vous pouvez lui mettre une assiette ou un plat à tarte rempli d’eau (en plus de sa gamelle ou de son biberon habituels), aux rebords peu hauts, il se couchera peut être dedans pour se rafraîchir. Attention à ne pas occuper tout son espace avec ce récipient (il ne doit pas être forcé à aller dedans) et à ne pas trop le rempir (transformant sa cage en piscine et l’obligeant à rester dans une ambiance humide défavorable. Essayez donc de fixer ce récipient et n’y mettez pas trop d’eau pour limiter les dégâts.

L’humidifier

Si malgré toutes vos précautions votre lapin a toujours chaud, la dernière solution est de l’humidifier. Il n’est pas question de le plonger dans l’eau froide. Contentez-vous de lui vaporiser de l’eau (à température ambiante) sur le corps puis de le caresser à rebrousse poil pour faire rentrer un peu l’eau dans le poil.
Vous pouvez aussi lui passer un gant, notamment sur les oreilles (ce sont elles qui régulent la température, surtout chez les grandes oreilles).
Attention : Ne laissez pas votre lapin dans un courant d’air s’il est mouillé, il pourrait tomber malade.

Si malgré toutes vos précautions vous constatez que votre lapin ne va pas bien (il ne réagit plus, bave, tourne de l’oeil, a du mal à se déplacer, etc.), ne tarder pas, il a pu avoir un coup de chaleur qui peut être rapidement mortel. N’hésitez pas à partir chez votre vétérinaire en urgence, sans rendez-vous (mais en vous assurant qu’il soit bien ouvert), la vie de votre lapin en dépend.