Quelle litière pour mon lapin ?

Il existe de nombreuses marques et plusieurs types de litière que vous trouverez plus ou moins facilement. Nous ne ferons pas de distinction entre les marques. Nous parlerons ici des types de litières qui peuvent être regroupés en deux catégories : les végétales et les minérales, avec à l’intérieur de nombreux sous-types.

Aucune litière n’est parfaite, chacune a ses particularités qui feront que vous pencherez plus pour l’une que pour l’autre, ou pour un mélange.

Quelle que soit la litière pour laquelle vous opterez, n’oubliez pas que rien ne vaut un nettoyage journalier pour éliminer les odeurs et améliorer le confort du lapin.
Laisser les excréments pendant plusieurs jours accentue les problèmes dus à l’humidité et au dégagement d’odeurs (ammoniac), qui sont nocifs pour votre lapin et désagréables pour vous, et favorisent le développement des bactéries et champignons.

Si votre lapin a tendance a manger la litière que vous lui mettez, changez de litière. Le pouvoir absorbant est le même dans l’estomac que dans le bac, et en gonflant dans l’estomac la litière peut causer une obstruction qui peut être mortelle.

Les litières végétales (pour rongeurs)

Les copeaux

Il existe trois grands types de copeaux, faits de différents bois (pin, cèdre, tremble, hêtre, etc.).
Certains copeaux peuvent être vendus en gros copeaux, comme des chips, bien plus chers. Par rapport aux plus petits, ils ont peut être l’avantage de faire un peu moins de poussière et d’être plus lourds donc ils volent moins. Mais sinon le produit est le même et a les mêmes propriétés que la catégorie de bois à laquelle il appartient.

————————————————-

Les copeaux de pin

Certainement la litière la plus couramment utilisée. On la trouve très facilement, à des prix parfois fort différents mais restant dans l’ensemble peu élevés (1 euro le petit paquet de 1kg-14L, 4-5 euro le petit paquet de 5kg-60L).
Elle a beau être très répandue, conseillée pour les rongeurs, douce pour les pattes et naturelle (bois), cette litière doit toutefois être utilisée avec précaution.
Lorsqu’elle est en pin (grande majorité des cas), elle dégage une odeur de résine (des phénols) qui irrite les voies respiratoires (mettez le nez dans le paquet, vous comprendrez ce que vit le lapin en vivant dessus).
Un de ses inconvénients est aussi la légèreté : ça vole partout ! Les copeaux ont vite fait de sortir de la cage en même temps que le lapin.
Avec un lapin au poil long, les copeaux vont se coller dans le poil et faire des noeuds. Ni esthétique, ni agréable à caresser.

A réserver pour les lapins à poil court et ne vivant pas sur leur litière. A utiliser avec une couche de litière non volatile par dessus.

————————————————-

Les copeaux de cèdre et copeaux de pin parfumés

Plus chers que les copeaux « nature » (de pin), ils peuvent être achetés parce qu’ils sentent bon. Ils ont les mêmes propriétés (inconvénients) que les copeaux de pin, avec en plus le gros inconvénient d’avoir une odeur supplémentaire, plus forte.
Ce parfum ne dispense pas de nettoyer le bac à litière et ne neutralise pas les odeurs (il les couvre, ce qui peut être désagréable).
Pour le lapin c’est encore plus désagréable. Les copeaux sentent déjà fort, et avec une odeur en plus c’est encore plus d’odeurs qui viennent irriter ses voies respiratoires.
Ce n’est pas pour rien si le cèdre est un anti-mite naturel et si les parfums d’intérieur ont fait l’objet d’une étude qui montre qu’ils sont bien souvent toxiques et doivent être utilisés uniquement en aérant…

A ne pas utiliser pour un lapin.

————————————————-

Les copeaux de hêtre, tremble ou peuplier

Cette litière est beaucoup plus rare que les copeaux de pin et ne se trouve que dans quelques animaleries. Elle a un coût beaucoup plus élevé.
Elle présente les mêmes propriétés que les copeaux (absorbe bien, doux pour les pattes) et les mêmes inconvénients (léger : ça vole, quoique moins que le pin), avec toutefois une nuance importante : le bois n’est pas celui d’un résineux et ne dégage pas d’odeur de résine (phénol), il n’est donc n’est pas mauvais pour les voies respiratoires.

Bien pour le confort, mais trop cher.

——————————————————————————————————————————–

La paille

La paille est la litière la plus classique des lapins de ferme. C’est une litière assez moyenne en intérieur.
Seule, elle n’absorbera pas très bien l’humidité, il en restera au fond de la cage mais le dessus reste sec. Elle ne retient pas très bien les odeurs non plus.
Mais elle a l’avantage de ne pas voler et elle est assez douce pour les pattes (cela peut dépendre des pailles, plus ou moins riches en tiges ou feuilles).
Attention à ne pas la choisir trop longue et trop dure, sinon elle peut causer quelques blessures et inconfort. Quand elle est propre elle peut être mangée. Une fois sale elle sera parfaite pour votre jardin.

Côté prix, elle n’est pas trop chère (environ 2 euros le paquet d’un kilo), surtout si on achète un petit ballot chez un agriculteur plutôt qu’en supermarché.

Très bien pour recouvrir une litière qui s’envole (copeaux par exemple) ou qui absorbe bien, et pour les lapins au poils longs.

——————————————————————————————————————————–

Le papier journal

La moins chère des litières (quand elle vient de la boite aux lettres). Le journal absorbe moyennement (devient vite détrempé) et ne retient pas les odeurs (donc à renouveler très souvent). De plus quand le journal est trop humide, il a tendance à tacher tout ce qu’il touche (bac et poil).

Utilisé sous une couche de litière, il peut être pratique pour tout jeter d’un coup, sauf si votre lapin l’a lacéré ou si le journal est trempé.
De nos jours les encres se sont plus à base de plomb et ne doivent plus être toxiques. Toutefois si le lapin mange trop de journal, cela n’est pas idéal pour sa digestion.

A utiliser en fond de cage, avec une autre litière par dessus. Uniquement pour un lapin qui ne le mange pas.

——————————————————————————————————————————–

Le chanvre

Cette litière est de plus en plus fréquente en animalerie et particulièrement apprécié pour les petits rongeurs (gerbilles, rats, hamsters).
Elle a le gros avantage d’être sans poussière et de ne rien sentir. Elle est également douce pour les pattes.
Elle a beau être légère, elle vole moins que les copeaux car elle ne s’accroche pas aux poils.
Par contre, l’absorption n’est pas si bonne qu’annoncée (l’eau reste sous la litière, elle n’est pas absorbée). De plus, une fois mouillées, les lamelles de chanvre collent (au bac, à la peau).
Son prix est également un inconvénient, de l’ordre de 3 euros pour 1kg-10L.

Pour les lapins sensibles ou allergiques.

——————————————————————————————————————————–

Le lin

Cette litière est assez rare. On la trouve plus souvent dans les rayons jardinage, pour pailler les cultures.
Sa qualité est très variable et les avis dessus aussi.
Elle ressemble beaucoup au chanvre. Elle est parfois mieux parfois moins bien que lui, pour moins cher. Elle peut parfois dégager une odeur qui n’est pas appréciée.

A tester.

——————————————————————————————————————————–

Le maïs (rafle, coeur)

Assez rare, on ne trouve les rafles ou coeurs de maïs que dans certaines animaleries.
Cette litière, ressemblant à des petits grains, est sans poussières et sans odeur. Elle retient bien les odeurs. Elle ne vole pas trop quand le lapin sort de sa cage.
Elle est un peu dure sous les pattes. L’absorption est moyenne.
Son principal inconvénient : son prix, de l’ordre de 8 euros les 10L. En l’achetant en gros conditionnement cela devient plus raisonnable.

Pour les lapins sensibles ou allergiques.

——————————————————————————————————————————–

Le foin

Le foin ne doit pas être utilisé comme litière. C’est un aliment indispensable au lapin, ou un moyen de faire un nid (uniquement pour les femelles ayant des petits, les lapins ne font pas de nid pour dormir).

Il n’est donc pas adapté comme litière et est d’ailleurs très médiocre : il absorbe mal les urines et dégage une odeur désagréable.

A mettre hors de portée des urines, dans un râtelier, comme aliment et non comme litière.

 

Les litières végétales (pour chats)

Vendues au rayon chat, ces litières végétales peuvent être utilisées pour les lapins.
Si on les limite à un coin WC et non dans toute la cage, leur utilisation est très économique.

Les grains de bois

Fibres de bois agglomérées sous forme de petits grains, cette litière est assez fréquente pour les chats.
Un peu durs sous la patte, les grains restent tout de même assez doux (ils sont fins et n’ont pas d’angles saillants). Les grains sont légers mais ne volent pas. Ils ne sont pas poussiéreux mais gardent un peu l’odeur du pin (moins que les copeaux).
Ils absorbent bien les urines et les odeurs. Ils se désagrègent un peu avec l’humidité.
Niveau prix, ils coutent entre 3 et 5 euros les 10L.

Parfait dans un coin litière ou avec une couche d’une autre litière par dessus.

——————————————————————————————————————————–

Les rouleaux de litière

Attention au confort des rouleaux, ces litières sont dures pour les pattes. Il vaut donc mieux les limiter au coin WC ou les recouvrir d’une litière plus douce. Cela limitera aussi le bruit du roulement des rouleaux quand le lapin se déplace dessus.
Attention aussi à ce que le lapin n’en mange pas (pas trop), ça ressemble à un granulé, c’est tentant, mais ça gonfle dans l’estomac.

————————————————-

Les rouleaux de bois

Ces fibres de bois compressées en rouleaux (comme des gros granulés) ne se trouvent pas dans tous les magasins.
Contrairement aux copeaux, ces granulés ne volent pas partout. Ils absorbent bien les urines et les odeurs. Ils se désagrègent en poudre et s’agglomèrent un peu avec l’humidité. Ils sont donc faciles à nettoyer (pour les pipis).
Ils ont moins l’odeur de pin que les copeaux, mais l’ont tout de même, le lapin ne doit donc pas vivre le nez dessus.
Le prix est d’environ 3 euros pour 8 litres (4,4kg).

Parfait dans un coin litière ou avec une couche d’une autre litière par dessus.

————————————————-

Les rouleaux de paille

Ces fibres de paille compressées en rouleaux (comme des très gros granulés) ne se trouvent pas dans tous les magasins.
Les granulés ne volent pas partout. Ils absorbent bien les urines et les odeurs. Ils se désagrègent en poudre et s’agglomèrent un peu avec l’humidité. Ils sont donc faciles à nettoyer (pour les pipis).
La couleur peut varier du jaune pâle au marron selon les marques.
Le prix varie entre 6 et 8 euros pour 4 kilos.

Parfait dans un coin litière ou avec une couche d’une autre litière par dessus.

————————————————-

Les rouleaux de chanvre

Ces fibres de chanvre compressées en rouleaux (comme des gros granulés) ne se trouvent pas dans tous les magasins.
Les granulés ne volent pas partout. Ils absorbent bien les urines et les odeurs. Ils se désagrègent en poudre et s’agglomèrent un peu avec l’humidité. Ils sont donc faciles à nettoyer (pour les pipis).
Les granulés n’ont pas d’odeur.Seul inconvénient, leur couleur vert-marron (qui rappelle les granulés) n’est pas très agréable et fait sale.

Parfait dans un coin litière ou avec une couche d’une autre litière par dessus.
 

Les litières minérales (pour chats)

Parce qu’elles ne sont pas végétales et donc non digestes (et que votre lapin voudra forcément y goûter et que ça peut le tuer), ces litières ne sont pas adaptées au lapin.

A ne pas acheter

————————————————-

Les litières non agglomérantes

Ces litières sont à base de granulés d’argile (sépiolite). On en trouve partout à des prix raisonnables.
En plus des soucis en cas d’injestion, ces litières sont très poussiéreuses et donc particulièrement mauvaises pour un animal qui vit dedans. Les fines particules d’argile vont se coller sur la peau, boucher les pores, faire tomber le poil ou l’empêcher de repousser, le rendre plus rêche et terne, provoquer des problèmes de peau, et pareil quand les particules passent dans les voies respiratoires.

A ne pas utiliser pour un lapin.

————————————————-

Les litières agglomérantes

A base d’argile également (de la bentonite), plus fine que celle des litières non agglomérantes.
Leur gros avantage est que l’humidité est immédiatement absorbée par la litière qui s’agglomère en formant des grumeaux solides (facile à nettoyer). Si elles agglomèrent l’humidité et assèchent les crottes, imaginez ce qu’elles peuvent faire dans l’estomac d’un lapin, sur des parties mouillées et sur sa peau…

A ne pas utiliser pour un lapin.

————————————————-

Les litières en cristaux

Hyper absorbantes et désèchantes, ces litières en cristaux blancs ne sont pas du tout adaptées pour les lapins. Elles sèchent la peau et sont très dangereuses si elles sont avalées.

A ne pas utiliser pour un lapin.

La poudre désodorisante

Ces poudres sont bien souvent un mélange d’argile (très fine donc volatile) et de parfum. Elles libèrent une « agréable » odeur, qui n’a rien d’agréable quand on a le nez dessus tout le temps (comme votre lapin).
Elles ne font qu’emprisonner un peu de liquide (pas tout) et masquer l’odeur (s’y rajouter surtout).
Et pour votre lapin, respirer des argiles et du parfum n’est pas du tout bon pour ses voies respiratoires (et les votre aussi).
Si vous trouvez que la cage sent, il est bien plus efficace de la nettoyer…
Si la poudre est à base de polyphosphate ou de bicarbonate de soude, elle a alors un réel effet de neutralisation des odeurs et d’aseptisation. A utiliser en respectant les précautions d’emploi, dans une zone limitée et sans contact avec les aliments (paille et foin inclus).

A ne pas utiliser pour les lapins si ce ne sont que des poudres parfumées.