L’allaitement

Leur premier repas : 4 minutes, une fois par jour !

Une fois nettoyés (c’est plus facile pour se déplacer), il leur faut 15 secondes pour localiser une tétine et ils mangent en moins de 4 minutes ! Alors j’ai beau essayer de vite faire sortir les autres, ils sont plus rapides que moi. Heureusement que j’avais tout prévu : j’ai 8 mamelles (6 petits … chacun la sienne) et j’avais déjà du bon lait bien chaud de prêt … mais ils se chamaillent encore pour avoir LA meilleure mamelle ! C’est toujours meilleur dans l’assiette des autres… mais au moins comme ça tout le monde peut manger, même si j’ai 9 petits et 8 mamelles.

Quand ils détectent la présence d’une mamelle, ils se retournent très vite sur le dos pour l’attraper. Pendant qu’ils boivent je leur lèche le ventre, ça les incite à faire leurs besoins, puis je les nettoie. Quand ils ont fini de manger, je m’en vais très vite, et ils restent tous sur le dos pendant quelques secondes à se demander où je suis passée puis ils se remettent sur leurs pattes et se lèchent le bout du museau qui est encore recouvert de lait … faut pas gâcher.

C’est maman qui décide de l’heure du repas

Mais si j’avais voulu, j’aurai pu les faire attendre… Je contrôle complètement mes mamelles ! Ils peuvent toujours téter, si je n’ai pas envie (parce que ce n’est pas l’heure) ils n’auront rien ! De toute façon une seule tétée par jour leur suffit, j’ai du lait très riche et ils vident presque entièrement mes mamelles pendant les quelques minutes de la tétée quotidienne. Que j’aie un ou dix petits, c’est pareil… une tétée de 4 minutes. Mais j’ai plus de lait à leur offrir, donc ils mangent quand même tous à leur faim. Et quand je dis STOP, je coupe les vannes et y’a plus rien qui coule !

Ne vous inquiétez pas, je veille …

Ça vous inquiète beaucoup de ne pas me voir tout le temps avec mes petits ? C’est que je suis pudique et je n’ai pas envie que vous découvriez mes petits protégés. Alors je ne vais les voir que quand personne n’est dans la pièce (des restes de nos instincts sauvages, il ne faut pas qu’on trouve le nid). Souvent c’est la nuit, quand vous dormez …

J’y vais 4-5 fois par jour, très brièvement, juste pour m’assurer que tout va bien et recouvrir le nid, mais je ne les nourris pas. Mais il ne faut pas vous inquiétez, ils ont assez mangé (même s’ils réclament, ce sont des estomacs sur pattes) ! Vous pouvez remarquer que le foin du nid se tasse un peu, que de nouveaux poils ont été rajoutés, que le nid a été refermé.. c’est signe que je m’occupe d’eux.

Ne les touchez pas !

Je n’aime pas qu’on s’approche de mon nid. Alors je grogne et je montre les dents pour chasser les intrus (même vous, mes maîtres chéris). Je pourrais tuer mes petits si je sens une autre odeur que la mienne dessus ! Alors SVP, ne touchez pas mes petits, ne les approchez pas, laissez-moi m’en occuper, faites-moi confiance.

Ne nettoyez pas le nid non plus. Il ne se salit pas, je n’y fais pas mes besoins et je mange ceux de mes petits. Attendez environ 15 jours, que les petits aient ouvert les yeux et soient sortis du nid, pour le nettoyer. Avant (les deux premières semaines), nettoyez uniquement mon coin WC (quand je ne vous vois pas, lors d’une de mes balades).

Éventuellement vous pouvez vérifier que mes petits vont bien et que j’ai bien nettoyé le nid. Mais faites-le avec beaucoup de précautions ! Je n’aime pas qu’on s’approche de MES bébés, même si je vous aime beaucoup. C’est MON trésor, et je n’aime pas y sentir une autre odeur que la mienne.

Alors si vous voulez vérifier que tout va bien, attendez que je sois loin du nid, que je ne regarde pas et que je ne vais pas revenir dans les 10 secondes. Frottez-vous bien les mains dans ma litière ou du foin pour couvrir votre odeur par la mienne. Ensuite, à l’aide d’un petit bâton ou d’un brin de paille, soulevez légèrement le nid et REGARDEZ. Faites-le très vite !

Ne mettez le bout des doigts que s’il faut enlever un reste de placenta ou un petit mort. Ne touchez pas les petits vivants ! Vous les voyez remuer, croyant que c’est moi qui vient leur donner à manger, ou dormir bien au chaud, ils ont tous le ventre bien rond (un peu fripé quand même … ils ont trop de peau). Tout va bien alors ! Remettez le nid en place (pour pas qu’ils attrapent froid) et partez… je suis déjà de retour…

J’ai faim et soif moi aussi…

N’oubliez pas de me donner beaucoup de calme, beaucoup à manger (granulés à volonté, j’en mangeais 3 fois plus que d’habitude, dans les 400 gr par jour !), beaucoup à boire (de l’eau à volonté aussi, j’en buvais 4 fois plus, environ 500 ml par jour, alors prévoyez un grand biberon…), beaucoup de foin (pour en remettre dans le nid et en manger un peu) et des câlins si j’en réclame. Je ne suis pas contre une balade en dehors de ma cage, surtout si ma cage est petite.

Vous pouvez aussi me donner une pierre à lécher, riche en minéraux et surtout en calcium (spéciale lapine allaitante). Un petit morceau d’orange ou de banane peut aussi m’apporter des vitamines, mais faites attention à mon transit intestinal qui est très fragile en ce moment.

Place aux bébés maintenant, ce sont eux les nouvelles stars ! Par ici la suite…