Les bébés de 2 à 6 semaines

Les petits ont maintenant les yeux ouverts et sortent du nid. Mais ils doivent encore rester avec maman. Ils continuent à téter, commencent à manger, découvrent de nouveaux horizons et jouent.

 J+18 : Nous partons à la découverte du monde, protégez tout !

Tu crois qu’on est assez petits pour se sauver par là ?

– les bébés –
Nous sommes très curieux et cherchons à nous enfuir ! Nous escaladons tout et si les bacs ne sont pas trop hauts nous pouvons même sortir de la cage. Surveillez nous et ne nous laissez pas trop longtemps en dehors de notre cage … le monde est plein de dangers. C’est bien que nous puissions courir partout, ça fait de nous des lapins en pleine forme, avec un coeur solide, des muscles et des poumons d’athlètes.

Un petit escalier pour rentrer chez soi, y'a du monde ici !

Un petit escalier pour rentrer chez soi, y’a du monde ici !

Prévoyez un petit escalier pour que nous puissions rentrer dans notre cage sans votre aide (des fois qu’on ait une envie pressante), et faites nous rentrer régulièrement dans la cage (toutes les 10-15 minutes) pour que nous apprenions la propreté et des fois que nous ayons perdu le chemin du retour. Vérifiez bien que tout le monde soit rentré avant de refermer la cage.

Nous n’avons plus peur de vous (nous pouvons vous mordiller si vous nous embêter) et nous nous sauvons si vous essayez de nous attraper. Nous jouons comme des petits fous. Nous adorons nous cacher et grimper partout. Fermez les portes, protègez les arrières du frigo et de la gazinière, les dessous de meubles, les fils électriques, nous sommes tout petits et nous nous faufillons partout ! Nous courons partout, alors faites attention quand vous posez un pied par terre. Nous dormons n’importe où, mais toujours en bande ou à côté de maman. Nous savons même où aller pour faire nos besoins.

Nous grossissons beaucoup et faisons maintenant 6 fois notre poids de naissance (180 gr). Comme nous sommes nombreux, nous commençons à boire au biberon et à grignotter (foin, granulés, copeaux … tout ce qu’on croise). Mais nous préférons toujours le lait et nous essayons de téter dès que maman nous approche, nous la harcelons et lui tendons des traquenards pour avoir à manger !

– la maman –
Ils ne sont pas de tout repos ces petits. Prévoyez moi un coin à l’abri (un petit étage dans ma cage ou une grande cage) pour que je puisse me reposer sans qu’ils viennent me réclamer à manger et pour qu’ils puissent s’amuser en toute sécurité.

3 semaines : Nous grossissons de plus belle

Nous mangeons du foin et des granulés. En plus, la production de lait de maman est maximale (deux fois et demi plus qu’au début), alors nous profitons au maximum de tout ce que nous avalons.

4 semaines : Nous mangeons comme maman, mais tétons encore

4 semaines, nous sommes grands mais nous avons encore besoin de maman

4 semaines, nous sommes grands mais nous avons encore besoin de maman

Comme nous mangeons par nous même, maman commence à faire moins de lait. Nous en buvons de moins en moins et il est différent du lait que nous buvions au début. Il est plus riche en protéines et en graisses.
Même si nous savons maintenant manger seuls, mieux vaut nous laisser encore avec notre maman, nous grossirons plus vite et serons moins sensibles lors du sevrage. Nous préfèrons manger dans la même gamelle que maman, mais vous pouvez nous mettre une gamelle avec des granulés spéciaux pour les jeunes lapins (dans un endroit où maman ne peut pas aller).

Vous pouvez commencer à essayer de déterminer notre sexe. Ce n’est pas facile, nous sommes encore petits, mais c’est faisable. Sans expérience, c’est plus facile en comparant sur plusieurs d’entre nous. Mais comme les petits mâles n’ont pas encore sorti leurs attributs, ils ressemblent beaucoup à leurs soeurs !

Tant que nous buvons du lait, notre estomac n’est que légèrement acide (pH=4,5). Quand nous n’en buvons plus, il chute à 1,5 en une semaine. C’est le changement d’alimentation qui change l’acidité de notre estomac.
Notre caecum (« intestin ») a un pH neutre (pH=7) à trois semaines, et un peu plus acide (pH=6) à cinq semaines. Le changement d’alimentation ne fait pas varier son pH.

5 semaines : De moins en moins de lait

Nous mangeons de plus en plus et buvons de moins en moins. Maman a beaucoup moins de lait et les tétées sont très brèves. Elles durent maintenant 2 minutes 30, soit moitié moins longtemps qu’à notre naissance.

6 semaines : Des petits lapins presque autonomes

Nous faisons maintenant plus de 12 fois notre poids de départ (350-400gr pour des parents de 2 kg). Nous mangeons les granulés et triont déjà pour manger en priorité ceux que nous aimons. Nous buvons au biberon. Maman nous donne toujours à boire et nous ne louperions l’heure de la tétée pour rien au monde, même pour seulement quelques gouttes, c’est délicieux le lait.
Nous allons tous à la litière qui a sans cesse besoin d’être nettoyée. Nous continuons à explorer le monde extérieur et grimpons de plus en plus haut. Nous faisons des dérapages, des courses poursuites à toute vitesse, et des parties de cache cache à n’en plus finir. Mais quand l’heure du repas arrive et que nous entendons le signal, tout le monde se dépêche de rentrer pour être le mieux servi et manger les meilleurs granulés. Et si les granulés ne nous conviennent pas, on ressort pour vous en réclamer des meilleurs !
Nous acceptons parfois un petit calin (surtout si on a beaucoup couru), un petit morceau de pain retient toute notre attention et nous nous sauvons avec pour le manger en cachette.

L'un en "poule", l'autre sur le dos...

L’un en « poule », l’autre sur le dos…

Mais tant d’activité ça fatigue … une grande sieste dans toutes les positions s’impose !

Un autre allongé sur soi… ou qui lèche et écrase tout le monde … c’est pas facile de dormir en groupe