Apprendre la propreté à son lapin

Attention : il s’agit ici de l’apprentissage de la propreté pour un jeune lapin qui n’a jamais appris, pas pour un ado ou adulte qui devient sale alors qu’il ne l’était pas avant. Il ne s’agit pas non plus d’apprendre à faire à un endroit particulier de la cage, mais à être propre pendant les sorties.

Table des matières

Préambule pour le maître

Ne pas être pressé

Le lapin n’est pas plus intelligent qu’un chat, qu’un chien ou qu’un humain, si on ne lui apprend pas il ne le fera pas. C’est donc à vous de l’éduquer.
Pour lui apprendre la propreté il faut y aller progressivement et calmement. Il ne faut pas espérer lui apprendre à « aller sur le pot » du jour au lendemain et en ne lui montrant qu’une fois.

Prévoyez de vous balader avec un sopalin à portée de main pour les débuts.

Avoir du temps devant soi

Avant de commencer à faire sortir votre lapin et à faire la première séance d’apprentissage, assurez vous d’avoir le temps de faire le « cours ». Si vous n’avez que 5 ou 10 minutes devant vous avant de partir, ne le sortez pas. Vous aurez bien du mal à le faire rentrer et à lui apprendre à retourner dans sa cage sans crainte avec si peu de temps.
Prévoyez au moins 30 minutes ou une heure de libre, sans impératif après. Faites donc cela de préférence le week-end ou le soir et non le matin avant d’aller en cours ou au travail.

Ne pas s’énerver

Rien ne sert de gronder votre lapin et encore moins de le taper. Tout ce que vous gagnerez c’est un animal qui aura peur de vous et sera encore moins propice à apprendre.
S’il fait ce que vous appelez une bêtise, ce n’est pas pour vous embêter mais parce qu’il ne sait pas qu’il n’a pas le droit de le faire. C’est une affaire d’éducation, et ça ne doit pas passer par des punitions mais par des cours.
S’il fait pipi devant vous ou s’il ne se laisse pas attraper, restez calme.

Faire les balades par terre

Vous voulez commencer par le faire se balader sur votre lit ou sur votre canapé, ça sera plus facile pour le rattraper, ça évite d’aller grignotter les fils, c’est moins froid pour ses pattes et ça glisse moins ?
Erreur !

Le canapé et le lit sont les endroits que le lapin préfère marquer d’urine et de crottes. Ils sont remplis de votre odeur, c’est un lieu stratégique qu’il faut s’approprier, et ça passe par un gros pipi dessus.
Et puis comment va t-il faire pour retourner dans son bac s’il a envie de faire pipi ?

Préférez une balade par terre, c’est bien plus facile à nettoyer. Ne vous inquiétez pas si c’est du carrelage, il a des poils sous ses pattes qui lui tiennent chaud et il finira par marcher sans problème sur cette surface glissante. Au besoin posez un tapis ou une serviette pour que ça glisse moins, surtout près de la cage pour qu’il puisse sauter dedans sans problème. Sa cage doit bien sûr toujours rester au sol et être facile d’accès.

Les mauvaises réactions

Il rentre dans sa cage…

Ouf, enfin ! Je ferme vite avant qu’il ne ressorte, ça m’évitera de lui courir après pour le faire rentrer.

Si vous prenez ce raccourci, votre lapin va vite assimiler le fait de rentrer dans sa cage au fait de se faire enfermer. Que va t-il faire la fois d’après ? Ne pas rentrer… et donc faire pipi en dehors de sa cage.

Il doit comprendre que rentrer dans sa cage est bien et que cela ne risque pas d’écourter sa balade.
Quand il rentre, ne courez pas fermer la porte.

S’il reste dans sa cage, caressez-le, donnez lui un peu de granulés ou de foin et fermez. Il assimilera le fait d’être dans sa cage à quelque chose de positif.

S’il veut ressortir, laissez-le sortir. Vous le ferez rentrer ensuite (même si c’est 2 minutes plus tard), vous même, en l’attrapant, en l’appelant ou en l’attirant. Rentrer ainsi ne sera pas assimilé à rentrer après être allé faire pipi.

Il vient de faire pipi par terre…

Méchant ! Qu’est ce que tu as fait là ? (le nez dedans) C’est pas bien ça ! (petite tape) Aller, t’es puni, tu rentres (dans sa cage).

Rien ne sert de gronder votre lapin et encore moins de le taper. Tout ce que vous gagnerez c’est un animal qui aura peur de vous et sera encore moins propice à apprendre.

S’il a fait pipi ou caca sans que vous le voyiez.
Nettoyez. Il est totalement inutile de gronder un animal qui a fait une bêtise ne serait ce que 10 secondes avant. Il ne fera pas le rapprochement entre le pipi et la réprimande, même si vous lui mettez le nez dedans.

S’il a fait ça devant vous.
Ne le grondez pas, montrer lui quoi faire : attrapez-le vite et posez-le dans sa cage.
Félicitez-le avec une petite caresse et laissez-le ressortir librement de sa cage.

L’apprentissage

Le laisser dans sa cage

Pour commencer, laisser son lapin dans sa cage pendant 2 jours.
Pas de sortie hors de la cage, même (surtout) sur vos genoux ou sur votre lit ou canapé.

Ce n’est pas pour le punir. De toute façon il n’a surement jamais eu beaucoup d’espace s’il vient d’un élevage ou d’une animalerie.
L’objectif est de le laisser prendre ses repères en douceur. En n’étant que dans sa cage, il devrait se choisir un coin WC et considérer que sa cage est son territoire.

Laisser sa cage ouverte, au sol

Une fois que votre lapin a choisi un coin WC, qu’il s’agite et veut explorer de nouveaux horizons, que vous avez protégé le terrain et que vous avez du temps à lui consacrer, vos pouvez commencer à le faire sortir.

Mettez sa cage au sol, ouvrez la porte qui est sur le côté de la cage ou enlevez carrément tout le « grillage » pour ne laisser que le bac.

S’il ne veut pas sortir ne le forcez pas, il sortira un autre jour. Il peut hésiter au début et attendre 5-10 minutes avant de se décider à mettre les pattes en dehors de sa cage. Laissez le prendre son temps, aller à son rythme.
Si vous le voyez hésiter plusieurs jours de suite, vous pouvez l’attraper et le poser juste à côté de son bac. Soit il retournera vite dans son bac, soit il commencera à en faire le tour en tendant le cou. S’il reste plus de 5-10 minutes à ne pas oser se balader ni oser rentrer, remettez le dans sa cage et donnez lui une petite caresse ou un peu de granulés, ça suffira pour un premier test.

Réduire le périmètre de balade

Pour commencer, ce n’est pas la peine de commencer à lui ouvrir toutes les portes de votre logement pour qu’il aille partout, contentez vous de la pièce où il vit pour commencer, c’est bien assez.
Avec moins d’espace il apprendra plus facilement à retourner dans sa cage. Ca vous fera aussi moins de fils électriques à cacher et de dessous de meubles à boucher.

Fractionner le temps de sortie

Votre lapin est maintenant à l’aise et voudrait bien rester tout le temps dehors. Mais pour cela il faut qu’il soit propre !
Vous avez une heure devant vous, mais pas question de le laisser faire ce qu’il veut pendant une heure. Il est encore en phase d’apprentissage.
Objectif : retourner dans sa cage pour y faire ses besoins.

Le principe est simple : 5-10 minutes de balade – 1 minute dans son bac – 5-10 minutes de balade – etc.

Il commence à se balader. Laissez-le explorer seul, tout en surveillant qu’il ne fasse pas de bêtises.
Ne cherchez pas à mélanger tous les cours. Vous cherchez juste à lui apprendre à être propre, pas parfait. S’il grignote quelque chose, retirez l’objet (ou protégez-le) et dites non fermement, mais ne le punissez pas plus que ça (surtout pas de retour en cage comme punition). Laissez-le se balader et explorer.
S’il retourne dans sa cage, laissez-le faire, il ne tardera pas à en ressortir et sinon c’est qu’il s’y sent plus en sécurité.
Surtout, n’en profitez pas pour refermer la cage. Le lapin doit comprendre qu’il peut rentrer et sortir librement de sa cage. Si vous refermez à chaque fois qu’il rentre dans sa cage, il n’y retournera plus.
Si vous le voyez lever les fesses, attrapez-le et posez-le dans son bac, sans le gronder. Laissez-le ressortir tout seul de sa cage ensuite, ne l’enfermez pas dans sa cage. Nettoyez les éventuelles traces avec un sopalin et un peu de vinaigre (pour neutraliser l’odeur, sans produit chimique).Au bout de 5-10 minutes, s’il n’est toujours pas retourné dans sa cage et n’a toujours pas fait ses besoins, attrapez-le et posez-le dans sa cage.
Il veut vite en ressortir ? Empêchez-le avec vos mains. Laissez-le se calmer une minute dans sa cage, pour qu’il pense à autre chose qu’à se sauver, à faire pipi par exemple.
Il fait pipi ou caca, parfait ! Faites lui une caresse ou donnez lui un granulé, et laissez-le ressortir de sa cage.
Il ne fait rien, il n’a peut être pas envie, laissez-le ressortir.

5-10 minutes de balade et on recommence : une minute en cage sans fermer (juste l’empêcher de sortir et le calmer).

Répétez ces deux temps 3-4-5 fois.

Pour finir, attrapez-le, mettez-le dans sa cage, une petite caresse ou à manger, et fermez la porte.

S’il n’a fait aucun pipi, ni par terre ni dans sa cage ce n’est pas grave, mais ça ne veut pas forcément dire qu’il a compris qu’il devait rentrer.
S’il a fait pipi dans sa cage, c’est bien, mais ce n’est pas gagné en une fois.

La fin de l’apprentissage

Il rentre de lui même, fait ses besoins sans votre chronomètre ? Parfait !
Vous pouvez commencer à le laisser se balader plus longtemps 15-20 minutes sans intervenir. S’il ne rentre pas une seule fois pendant tout ce temps, attrapez-le et mettez-le dans son bac pour qu’il n’oublie pas d’y retourner. Laissez-le ensuite ressortir.

Après une ou deux semaines à raison d’une séance par jour, il devrait avoir compris le principe et vous n’aurez plus besoin de l’attraper pour lui faire faire ses besoins dans sa cage.

A chaque fois que vous agrandissez son territoire (en lui donnant accès à une nouvelle pièce), pensez à le surveiller dans cette pièce (pour les fils électriques notamment) et ne l’y laissez pas trop longtemps car pris au jeu de la découverte il pourrait oublier de retourner dans son bac ou ne plus bien se souvenir de l’emplacement de la porte et arriver trop tard à son bac.

En cas d’accident, gardez le même principe qu’avant : pris trop tard : nettoyer ; pris sur le fait : un NON et dans le bac (continuez l’apprentissage).